Réalisation d’un générique de série en mashup pour la production science-fiction « Perception ». Pitch : trois jeunes adolescents vivant sur trois continents différents ressentent les mêmes émotions, les mêmes sensations au même moment, elles se matérialisent sous forme d’images fugaces. Tous trois ont une marque (que l’on a pris pour une marque de naissance) identique.
Qui sont ils ? Sont-ils vraiment du genre humain ? Quelle est leur mission ?
Une série rythmée, immersive, des images inhabituelles. En un sens le spectateur participe aux expériences télépathiques.
Public : 12 / 18 ans

Travail réalisé sous Première et After-effect

Un mashup (littéralement purée) est un mélange d’images et de sons numériques, un peu dans la tradition du sample. Il propose un mélange d’images de sources différentes, qui convergent toutes vers un sens communs. Dans la pratique actuelle, tous les mélanges et rencontres sont possibles : pour jouer du décalage, de la surprise, de l’humour, avec par exemple des bandes sonores de films adaptés à d’autres séquences (film VS film**). Pour réaliser un défi, une collection, avec par exemple 100 Movies Danse Scene musique**, le montage de 100 séquences dansées issues de films cultes, sur la chanson Uptown Funk de Mark Ronson et Bruno Mars.

Thibault Pagès, BTS Design Graphique, session 2015, lycée des Arènes.