Réalisation d’un générique de série en mashup pour la production catastrophe « Au bout du monde ». Pitch : La fin du monde, un seul mot d’ordre pour un petit groupe d’humains rescapés : survivre. Une série immersive et contemplative, quand tout nos repères habituels de vie ne sont plus, que reste-t-il ?

Cible : 20 / 40 ans.

Travail réalisé sous Première et After-effect.

Un mashup (littéralement purée) est un mélange d’images et de sons numériques, un peu dans la tradition du sample. Il propose un mélange d’images de sources différentes, mais toutes convergentes vers un sens communs. Dans la pratique actuelle, tous les mélanges et rencontres sont possibles : pour jouer du décalage, de la surprise, de l’humour, avec par exemple, des bandes sonores de films adaptés à d’autres séquences (film VS film**). Pour réaliser un défi, une collection, avec par exemple 100 Movies Danse Scene musique**, le montage de 100 séquences dansées issues de films cultes, sur la chanson Uptown Funk de Mark Ronson et Bruno Mars.

Camille Campo, Zoé Sabathe, Élie Nourian, Jeoffrey Bardon-Gac BTS Design Graphique, session 2015, lycée des Arènes.