chargement

    J’ai tenté de repenser, de renouveler notre relation aux images et messages de l’espace public en questionnant notre qualité de présence face à eux. Mon objectif était de mettre en place un rapport privilégié, qualitatif, parfois même exclusif entre individu et image. Il s’agissait de proposer une reconquête du temps de la lecture et de la découverte. Je me suis appliquée à penser l’image imprimée comme une expérience visuelle qui s’adresserait à un individu plutôt qu’à une masse. Elle se présenterait alors comme une pause, un temps d’arrêt, un étonnement – une expérience ici et maintenant.
    La lenteur est un moyen que j’ai envisagé pour tenter de repenser notre relation aux images. La minutie, le détail permettent d’inviter à une contemplation, de proposer une sorte de voyage immobile au regard. Le temps de faire l’image est perçu par le regardeur et peut influer sur le temps de voir l’image.

    Projet de diplôme.
    Élise Esposito, DSAA Design Graphique, diplômée de la session 2012, lycée des Arènes.