menu

éthylotypotest

    Éthylotypotest
    Typographie «en relief», caractères classiques en bois, en plomb, en impression 3D, matériaux mixtes.

    Le «café du village», les lieux de rencontre et de fête dans les petites villes et villages ruraux ou péri-urbains sont de véritables espaces de lien social et de débat. On y discute, on y boit, on s’y saoûle, on refait le monde, somme toute. Lieu de vie, lieu de partage, lieu de rendez-vous en ruralité, leur nombre est sans cesse décroissant : au nombre de 200.000 en 1960, 35.000 aujourd’hui. Ceci reflète la modification des habitudes de consommation d’alcool pur par habitant et par an en France (26 litres en 1960, 11 en 2019). L’absence des cafés participe à la désertification constatée de la ruralité, au profit de zones péri-urbaines. Au vu de la chute notable des établissements campagnards, l’état a proposé de créer ex-nihilo 1000 licences IV pour les communes de moins de 3500 habitants.
    Il s’agit donc de remettre ces lieux festifs en tant que vecteurs de lien social et de dialogue. Les «débits de boissons» sont cependant des établissements très encadrés par l’état : il est seul en mesure de délivrer les fameuses licences IV qui permettent la distribution de boissons alcoolisées qui peuvent dépasser 16 % d’alcool par litre.
    Pour valoriser cette nécessité de réinstaller des lieux de rencontre dans des territoires ruraux, nous proposons de travailler sur la question du dialogue et des discussions de ces lieux de vie, de fixer le langage fugace de la rencontre et de la fête, de mettre en valeur les phrases prononcées dans ces espaces, ou qui s’en inspirent.

    Workshop animé par L’Encre Invisible – Flore Mazzonetto & Willy Muller

    DNMADE ENT & SI, 1re & 2e années, BTS MI & MN 2e année & DSAA Design Graphique 1re & 2e année, session 2020, lycée des Arènes, Toulouse.